Deutsche Schule Toulouse : « Éducation Made in Germany »

Localisation et infrastructures attractives
La Deutsche Schule Toulouse, sise à Colomiers, à une quinzaine de kilomètres du centre de la ville rose, à proximité du leader européen de la construction aéronautique, Airbus Industries,  occupe pour ses structures scolaires qui vont de la maternelle au lycée, deux sites. L'un pour la maternelle et l'école primaire sur l'Eurocampus, partagé avec l'école britannique, l'autre, collège et lycée, au lycée international Victor Hugo. Les deux entités sont distantes de quelques centaines de mètres seulement et ont toutes deux une infrastructure idéale : équipements modernes, excellentes cantines privilégiant produits régionaux voire bio et nourriture équilibrée, CDI et bibliothèques, soins infirmiers et modérateurs de conflits, équipements sportifs et informatique. Depuis 2012, la DST profite d'une nouvelle annexe avec trois salles de sciences, une salle de musique et une salle de classe.




Filières scolaires différenciées
La scolarité en langue allemande est assurée dès la maternelle et va jusqu'à « l'Abitur » (= bac) en passant par la « Mittelstufenprüfung » (= brevet) et différencie les parcours scolaires, comme le veut la politique éducative allemande, en fonction des compétences et des goûts individuels des élèves : certains se destinant à une poursuite d'études universitaires et d’autres privilégiant la formation professionnelle (à plein temps ou en alternance) – l'objectif étant de ne laisser personne au bord du chemin. Les taux de réussites aux deux principaux examens se chiffrent bon an, mal an autour de 100%.


Charte de qualité et diplôme d'excellence
L'école, qui est une école privée de droit français hors contrat, a toutes les caractéristiques d'une école publique allemande, y compris son co-financement par la République fédérale. De ce fait elle s’autogère en statut d’autonomie mais doit, en contrepartie, répondre aux critères d'une charte de qualité rigoureuse et respecter un cahier de charges intransigeant aussi bien sur le plan pédagogique qu'au niveau managérial. Ainsi l'école a « subi » en 2010 une inspection détaillée de plus d'une semaine recouvrant tous les aspects de la vie scolaire. Celle-ci s'est soldée par la remise du «  diplôme d'excellence de la République fédérale ».




Enseignement individualisé
Si les origines extrêmement diversifiées des élèves sont un atout culturel, elles sont aussi et surtout un challenge pédagogique constant auquel les enseignants cherchent à répondre par un renforcement du travail pédagogique en équipe afin d'être en mesure de répondre au mieux aux besoins individuels des élèves. En fonction des programmes, il s'agit de définir les démarches tout en exigeant des élèves une participation active afin de les co-responsabiliser dans la gestion de leur biographie scolaire. Il va de soi qu'un échange intensif peut, le cas échéant, s'avérer nécessaire avec les parents ou l'assistant social pour garantir le succès scolaire d'une individualité plus complexe que d'autres. Par ailleurs, cette école est un lieu quasi-idéal pour enfants doués, surtout en langues, les exigences de l'apprentissage de l'allemand et d'autres langues vivantes, le haut niveau en mathématiques et en sciences, ainsi que les attentes dans les matières artistiques (musique et arts) jusqu'au bac ne laissent guère de place à l'ennui ou la désinvolture. Là aussi, l'approche individualisée laisse plus de marge d'initiatives aux enseignants et permet à l'élève de mieux progresser en fonction de ses capacités hors-normes.


Gestion accompagnée des passages de cycles scolaires
Une attention particulière est consacrée aux tout-petits : à la maternelle et à école primaire, où, dans un cadre propice à l’épanouissement des enfants, une préparation sérieuse est engagée pour garantir, si possible, un passage sans heurts au premier cycle du secondaire : l’accent est mis sur l’apprentissage des « fondamentaux » surtout en allemand bien sûr, mais aussi en mathématiques et dans les matières culturelles. Les techniques d’apprentissage aussi bien que le développement des compétences sociales sont les compléments indispensables à cet enseignement. Les deux premières années du premier cycle secondaire un accompagnement dense d’observation est assuré. Ainsi tout peut être fait pour garantir les résultats scolaires que les parents sont en droit d’attendre.


Un projet pédagogique interculturel
Interview de Susanne Self-Prédhumeau, Proviseure de la Deutsche Schule Toulouse

Madame la Proviseure, Hormis le fait qu’il s’agit d’une école allemande, quelle est la caractéristique essentielle de la Deutsche Schule ?
Je dirais sans hésitation aucune que c’est notre vocation européenne et internationale.
La plupart des élèves sont d’origine germanophone – notre tâche est de les familiariser avec l’environnement linguistique et culturel français; mais de plus en plus d’élèves n’ont que des liens ténus avec l’Allemagne et la culture allemande – voire aucun. Ceux-là, il faut les familiariser avec la langue et la réalité socio-culturelle de la plus grande économie européenne.

Cela ne fait qu’un échange bi-culturel…
…ce qui est déjà beaucoup. Nous le faisons par le biais de projets bilingues avec nos partenaires, les écoles françaises, et à l’aide d’activités tant scolaires qu’extra-scolaires – ainsi notre école est devenue une vitrine culturelle allemande pour l’ouest toulousain. Mais en plus, au-delà des cours d’anglais et d’espagnol, nous avons des projets trilingues qui dépassent largement le cadre de l’enseignement des langues : c’est de l’échange culturel au quotidien en particulier dans des matières non-linguistiques.

Ce sont des activités certainement réservées au secondaire ?
Non, pas du tout, nous privilégions les approches précoces et ludiques pour les petits, précisément. La tolérance et le respect mutuel « s’apprennent » très tôt. C’est ainsi que nous espérons jeter les bases d’individualités à la fois curieuses et ouvertes. Ces enfants vont aisément accepter les approches multilingues et –culturelles que nous leur proposerons au collège et au lycée à un niveau bien plus cognitif, bien entendu, à l’aide d’ approches ciblant l’acquisition de savoirs et de compétences. Et nous souhaitons et espérons former celles et ceux qui seront demain les citoyens d’une Europe de plus en plus unie.

Quels sont vos atouts pour mener à bien ces projets ambitieux ?
Sur une équipe pédagogique engagée et motivée, adhérant pleinement à cette philosophie de l’interculturalité européenne, en compagnie de parents d’élèves eux-aussi interpellés par cette ambition et intervenant activement quand cela s’avère nécessaire…Et surtout sur des élèves qui participent avec joie à tous ces ateliers et projets. Et n’oublions pas la ville de Colomiers qui nous aide en mettant à disposition infrastructures et soutiens en tout genre.

 

Français

Catégorie

  • Nos partenaires
    Institutionnels
  • Lycée International Victor Hugo
  • Schulen Partner der Zukunft
  • Deustche Auslandsschulen International
  • WDA
  • Consulat Général d'Allemagne Bordeaux